Traduisant en actes son engagement d’entreprise responsable à l’écoute de ses populations, la SLN a travaillé durant plusieurs mois à un protocole qui liste des engagements réciproques pour l’avenir et marque la fin d’un  conflit avec l’association Kuneka, laquelle rassemble les clans de la vallée de Méré.

Lire le communiqué de presse en intégralité